Métiers et Stages




Modalités de stage

Titre manquant

Pour valider leur diplôme, les étudiants du Master doivent suivre un stage de recherche, lors du second semestre de leur M2, d’une durée de 22 à 24 semaines. Il peut se dérouler en laboratoire ou en entreprise, en France ou à l’étranger.

Pour trouver un stage, des propositions de sujets sont transmises régulièrement aux étudiants au cours du premier semestre de leur M2 par les responsables de la spécialité. La recherche personnelle est évidemment possible, et même encouragée. Dans ce cas, l’étudiant devra solliciter directement le maître de stage et négocier son projet avec lui.

Conformément à la réglementation en vigueur, ces stages, lorsqu’ils ont lieu en France, sont rémunérés. Dans le cas d’un stage à l’étranger, l’obtention d’une bourse de stage est également possible.


Exemples de stages effectués

Design centré expérience utilisateur

Mission
Intégré(e)au studio du centre Innovation de la DSI,l’étudiant(e)participe aux
travaux suivants :
’ Conception de scenarii d’expériences et de parcours clients et utilisateurs
’ Conception d’interfaces utilisateurs:design d’interaction, design visuel.
’ Évolutions et refontes d’interfaces existantes : analyse utilisabilité et design, nouvelle proposition.


Ergonome Junior

Mission
Vous répondrez à des problématiques de :
’ Webdesign & Design d’interfaces : Design de maquettes Sites Web, réflexion sur l’ergonomie et charte graphique en collaboration avec le chef de projet
’ Architecture de l’information : définition des principes de navigation, du sitemap, analyse des parcours clients.


Chef de projet web

Mission
Assumer la fonction centrale de chef de projet dans l’agence : être en étroite collaboration avec le responsable commercial, participer à l’élaboration des projets en avant-ventes comme en pré-production, et représenter l’agence pour le client en étant le lien responsable entre ce dernier et le service de production chez B.
- Prise de brief
- Étude et analyse des besoins
- Conception fonctionnelle et visuelle avec le service de production
- Construction de devis
- Cadrage de projet
- Soutien à la production le cas échéant


Types de métiers visés

Titre manquant

Après avoir obtenu leur diplôme de Master, différents métiers pourront s’ouvrir aux étudiants.

Les secteurs d’activités visés sont :

Les types d’emplois accessibles sont les suivants :

Plus précisément, quelques exemples de missions possibles :


Exemples de métiers possibles

Designer interactif

Le design interactif ne s’incarne pas seulement à travers des interfaces et des écrans.
Il est présent dans de nombreux objets physiques de notre quotidien, ou de façon moins visible, dans notre environnement. Sites web, logiciels, applications mobiles, bornes interactives, objets connectés, informatique vestimentaire, robots, espaces interactifs… les formes que peut revêtir un projet de design interactif sont nombreuses. [Designers Interactifs.org]

Le design interactif est le terme générique qui fait appel à différentes pratiques de design :


Cogniticien/Cogniticienne

Le cogniticien apporte une assistance technique (méthode, produit…), suivant le domaine d’intervention, aux équipes de production ou d’études et aux utilisateurs, avec pour objectif d’optimiser les traitements et les systèmes informatiques. Il conseille généralement la direction du service ou de l’entreprise lors de l’étude de solutions nouvelles (choix de logiciel, de matériel, d’architecture de réseau…). Il peut exercer une responsabilité d’encadrement auprès de la production informatique, et dans certains cas auprès de l’ensemble du service informatique.


Conditions générales d’exercice de l’emploi/métier : L’emploi/métier s’exerce pour partie dans un bureau. L’activité nécessite des déplacements fréquents, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’entreprise, et occasionne de ce fait des horaires irréguliers. Dans les sociétés de services, l’activité est assurée dans le cadre de détachements (mise à disposition de personnel).


Formation et expérience : Cet emploi/métier est accessible à partir de formations de niveaux II et I (Bac+4, Bac+5). Les diplômes des écoles d’ingénieurs avec spécialisation informatique sont le plus souvent requis. Par promotion interne ou formation continue, l’accès à l’emploi/métier reste ouvert à des professionnels expérimentés.


Ingénieur en organisation de systèmes d’informations

L’ingénieur en organisation de systèmes d’informations négocie puis prescrit des solutions en matière d’informatique dans les domaines administratif, industriel, scientifique, technique… Il assure l’organisation, le suivi et la validation des développements informatiques faisant l’objet de ses prescriptions. Il peut être également chargé des études fonctionnelles (mode d’organisation, description des traitements de données, des résultats) et de la mise en œuvre des mesures d’accompagnement en matière d’organisation du travail et de la formation des utilisateurs. Il assure le plus souvent l’encadrement hiérarchique des études informatiques, parfois de l’ensemble du service informatique. Dans ce dernier cas, et selon le mode d’organisation en place dans l’entreprise, il participe ou procède à la définition des objectifs en matière de développement informatique.


Conditions générales d’exercice de l’emploi/métier : L’emploi/métier s’exerce pour partie dans un bureau. L’activité nécessite des déplacements, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’entreprise et occasionne de ce fait des horaires irréguliers. En cabinet conseil ou dans une société de services, l’activité s’effectue parfois dans le cadre de détachements auprès d’autres entreprises (mise à disposition). L’emploi/métier requiert d’utiliser des outils spécifiques à l’activité (aide à la conception, gestion de projet, logiciels bureautique…) ainsi que des outils d’exploitation constructeurs, le plus souvent sur micro-ordinateur.


Formation et expérience : Cet emploi/métier est accessible à partir de formations de niveaux II et I (Bac+4, Bac+5), et n’est pas réservé aux seuls informaticiens de formation ; le diplôme d’ingénieur est souvent recherché. La « culture d’entreprise » (connaissance du domaine d’activité et de ses spécificités) est aussi importante que les connaissances techniques spécifiques.


Ergonome informaticien/Ergonome informaticienne

L’ergonome informaticien conduit des projets de recherche et réalise des études dans le domaine des sciences de l’homme (sociologie, psychologie, ethnologie, économie…). Il rassemble la documentation existante et procède à des observations de terrain. Il dépouille et analyse les informations disponibles autour d’une problématique. Il rend compte de ses travaux par divers moyens de diffusion et de communication (publication de rapports, d’articles spécialisés, rédaction d’ouvrages, participation à des débats scientifiques, interventions auprès de la communauté des chercheurs).
Il peut animer ou gérer des équipes de recherche, ainsi que participer à des activités de formation.


Conditions générales d’exercice de l’emploi/métier : L’emploi/métier s’exerce de façon autonome, avec une marge de liberté et de responsabilité importante. L’activité s’effectue généralement dans un bureau, dans une unité d’études ou de recherche, mais aussi à l’extérieur, avec des contacts fréquents sur le terrain, et des formes d’échange et de collaboration étroites au sein de la communauté scientifique. L’activité implique des horaires irréguliers et des déplacements, de durée et de fréquence variables, sur les lieux de collecte des informations. Elle mobilise le plus souvent les ressources de la bureautique (traitement de texte) et de l’informatique (traitement statistique des données).


Formation et expérience : Cet emploi/métier est accessible à partir de formations de niveaux II ou I (maîtrise, troisième cycle de l’enseignement supérieur, doctorat, ou diplôme d’une grande école), de préférence dans la spécialité disciplinaire correspondant au domaine d’étude.
Une reconnaissance des compétences professionnelles, acquise à travers les publications antérieures (publication d’articles, d’ouvrages, de thèse, de mémoire…), est le plus souvent nécessaire. Dans le secteur public, cet emploi/métier est accessible par concours sous certaines conditions de recrutement et de niveau de formation.